lundi 3 juin 2013

Coup de coeur pour le bleu pastel Blu : ma jolie découverte des vernis Zoya

Comme je l’ai rapidement mentionné dans mes articles de la semaine dernière, j’ai enfin pu tester les vernis Zoya grâce à maman noël Poulette et son atelier manucure Zoya/Moncornerbio lors de la Poulette Brasil Party. Depuis plusieurs mois, cette marque de vernis m’intriguait. Sur la blogo beauté, on ne voyait qu’elle ces derniers temps et toutes les blopines (apparemment c’est comme ça qu’il faut appeler les copines blogueuses) ayant testé ces vernis ne m’en disaient que du bien. Pour l’accro au vernis que je suis, il n’en fallait pas plus pour attiser ma curiosité. Sauf que je pensais que c’était encore une de ces marques dont tout le monde parle mais qui ne sont vendus que sur des sites étrangers. Moi qui ai déjà du mal à commander sur des sites en ligne français, je ne suis pas encore prête à faire du web shopping international.


Et puis à la Poulette Party, j’ai donc découvert que la marque Zoya était en vente sur le site Moncornerbio (oui, je débarque, je sais mais je suis une fausse nailista, j’ai beau collectionner les vernis, je n’explore pas trop et reste fidèle à mes marques fétiches). Mais qu’ont-ils de si particuliers ces vernis pour faire tant buzzer ? De super couleurs d’abord, une très bonne qualité de ce qu’on en dit et surtout ce sont des vernis 5F ou 5Free, c’est-à-dire qu’ils sont formulés sans toluène, sans phtalates, sans formaldéhydes. Ils sont également vegan et non testés sut les animaux. Des vernis non toxiques donc totalement dans la tendance des vernis plus naturels qui est en train de prendre de l’ampleur en ce moment, avec notamment la création de la marque Kure Bazaar ou le lancement des vernis Une Beauty. Sauf que Zoya existe depuis le milieu des années 80 (des précurseurs donc) et que niveau couleur, le choix est quand même incomparable avec les autres marques « nature » (si on peut parler de nature pour un vernis).



J’ai eu la possibilité de choisir trois couleurs à la Poulette Party et évidemment, j’ai choisi du bleu (comment ça je suis prévisible ?). J’ai choisi un bleu un peu flashy dont je vous reparlerais plus tard et un bleu plus clair, la teinte Blu que vous avez pu voir en photo sur Instagram ou dans mon résumé de la semaine. Je ne vais pas lambiner, j’adore la couleur ! Un bleu pastel crémeux trop beau. Tu le sais pourtant, je ne suis pas fan des teintes claires sur les ongles mais celui-ci a su me séduire avec sa couleur estivale. Je crois que je préfère encore cette nuance aux bleus plus flashy finalement. On est dans les deux cas dans des tons ensoleillés mais celui-ci est plus doux, il passe mieux. En bref, c’est une teinte parfaite pour porter sous le soleil. Je crois d’ailleurs qu’il serait encore plus sympa sur peau un peu bronzée.


Après se pose peut-être la question : va-t-il a toutes les peaux ? Moi ça ne m’a pas choqué sur moi et ma peau blanchâtre, même si elle tire un peu vers le rosé/rougeaud. Il a aussi tapé dans l’œil de quelques copines, me valant plusieurs compliments, donc je me dis que ça ne les a pas choquées non plus. Mais on m’a aussi dit que ce genre de teintes ne m’allait pas. Vu que je suis à moitié daltonienne, je ne m’en rendrais pas compte donc c’est effectivement une possibilité. Mais tant pis, je l’aime bien donc je continuerais à la porter sans hésitation. Il faudra juste la prochaine fois que je m’applique un peu plus sur la pose. Vous le savez, je fais mes manucures à la Brésilienne en débordant de partout et en grattant après le vernis sur la peau quand il est bien sec. Mais avec cette teinte-là, ça ne collait pas. Je ne sais pas si c’est dû à la texture du vernis ou parce que c’est une teinte claire mais ça ne faisait pas propre comme résultat.


Il faut vraiment une pause ultra soignée, des bords bien définis, sinon ça fait brouillon. Et si certaines sont capables de le faire limite les yeux fermés sur un coin de table, j’avoue que moi ça me demande un gros effort de concentration. Et même comme ça je n’y arrive pas sur tous les doigts. Résultat, la pose n’est pas parfaite. Comme je n’étais pas hyper satisfaite surtout de celle de la main droite, je l’ai d’ailleurs refaite un peu le lendemain (en fait, j’ai refait quelques doigts de la main gauche le lendemain soir et j’ai refait la main droite trois soirs de suite). Tu peux d’ailleurs voir sur les photos ma première application bof (celle avec les doigts posés sur le flacon) et celle un peu mieux mais pas totalement parfaite (la pose classique avec flacon dans la main). Il y a une petite différence mais ce n’est pas encore parfait, il y a encore du travail. Je pense que c’est parce que c’est un pastel, ces teintes sont toujours plus difficiles.


Pourtant l’application en soi n’était pas vraiment difficile. A deux couches, tu as une opacité parfaite et uniforme (ce qui n’est pas toujours le cas justement pour les pastels). C’est juste qu’il faut bien s’appliquer sur les contours et ne pas aller jusqu’aux bords de l’ongle sinon ça fait un  petit amas pas très propre et qui se voit plus que d’habitude car la teinte est claire. Côté séchage, c’est moyen (peut-être parce que j’ai mis deux couches un chouïa épaisse). J’ai donc préféré accélérer le processus avec le Rapid Dry d’OPI. Comme c’est un fini crème, le rendu n’est pas forcément ultra brillant. Petite brillance qu’il perd un peu en vieillissant d’ailleurs. Pour prolonger sa tenue dans le temps (pas au niveau des accrocs mais de la brillance, pour pas qu’il ne fasse vieux), j’ai donc appliqué un top coat tous les deux soirs. Et c’est là que le bât blesse.



Mon top coat a viré et est devenu gluant. J’ai découvert (trop tard) qu’il mettait une plombe à sécher. Résultat, ça a ruiné ma manucure avant l’heure. Je me suis retrouvée avec de grosses traces dessus, même si mon vernis Zoya était sec depuis longtemps, rajouter du top coat gluant par-dessus lui a été fatal. J’ai donc du retirer ma manucure avant l’heure au bout du quatrième jour sans pouvoir tester la super tenue dont tout le monde parle. Bon, le vernis avait un peu vieilli, il s’était usé sur les bords, il avait aussi un mini accroc sur l’index mais il aurait pu me faire jusque la fin de la semaine je pense. Toutefois, je recommande tout de même de poser un top coat par-dessus (juste non gluant). Avec certains vernis, en terme de tenue, il n’y a pas forcément de différence. Mais là, je n’en avais pas mis le soir même de ma manucure. Et il a commencé à s’user rapidement sur les bords (ça se voit sur les photos). Phénomène stoppé quand j’ai rajouté le soir d’après. Je poursuivrais donc l’enquête avec le prochain bleu dans des conditions optimales cette fois-ci pour voir si la tenue est aussi exceptionnelle qu’on le dit.

(D'ailleurs si vous avez envie de tester ces vernis, je vous rappelle que vous pouvez profiter d’une réduc de 10% sur le site Moncornerbio avec le code PARESSEZOYA.
Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. Joli couleur! C'est quand même étonnant cette histoire de top coat, peut-être que comme tu as fait aussi des retouches couleur, la couche de vernis sur l'ongle était vraiment trop épaisse? Perso j'utilise le Poshé, d'ailleurs vu sa brillance et sa rapidité du séchage imbattable tu devrais l'essayer! Ce serait un atout pour une paresseuse comme toi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, le top coat est mort. Si j'avais été raisonnable, je n'en aurais pas mis, en tout cas pas de clui-là mais ça me saoulait de jeter le flacon alors qu'il était encore à moitié plein donc je l'ai fait quand même. Mais ce n'est pas la première fois que ça arrive.
      En fait, quand tu mets du top coat sur un vernis, même si celui-ci est sec, il doit y avoir comme une réaction chimique et si tu ruines le top coat en touchant quelque chose, ça ruine aussi la manucure en dessous.

      Supprimer
  2. 7 paragraphes sur un vernis, là je crois qu'o,n tient un record non? ;-)
    Sinon, ej deteste le mot Blopine. La vérité c'est hyper moche non? Ca fait pas vrai copine, ca fait blopblop… Bref, moi je veux etre ta copine tout court et pis c'est tout ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihihi, j'ai pensé à toi en publiant. J'ai essayé d'en couper un mais les 7 étaient indispensables; Et je suis bien d'accord avec toi pour blopines. Ca fait sous copines, c'est nul. Je l'utilise quand même pour faire semblant que je suis hype et cacher que je suis une vieille ringarde mais en mon for intérieur je cris "nooooooooooooooon".

      Supprimer