mercredi 18 janvier 2012

Arabian Nights de Nars : tentative pour illuminer ces nuits bien noires

Je suis une beauty addict paresseuse mais têtue. Il n’y a pas longtemps, je vous parlais de la palette Arabian Night de Nars. Coup de cœur visuel légèrement tempéré par les tests par la suite : les trois nuances de noir s’étaient révélées 100 % noires une fois appliquées et sans nuances justement. Plus de beaux reflets violets ou pourpres ou de magnifiques paillettes bleues. Mais je ne me suis pas avouée vaincue pour autant. C’est que malgré ma déception sur les teintes, j’aime bien quand même les fards qui sont de super qualité et se travaillent très bien. Alors j’ai persévéré.

D’abord, je suis allée voir ce que donnait la teinte noir pourpre. A priori, j’avais peur de son côté rougeaud, le rouge sur les paupières n’étant pas très seyant sur moi. Mais, en fait, une fois appliqué, ça n’a posé aucun problème puisque comme les autres on ne voit plus les reflets et c’est une ombre noire toute simple. Belle, certes, mais noire pas pourpre. Comme vous pouvez le voir en la comparant ici avec les deux autres fards également portés, il n’y a quasi aucune différence entre eux (même les paillettes qui sont pourtant de teinte différente dans les trois fards ont l’air de la même couleur). J’ai bien fait un trait de crayon bleu en ras de cil inférieur pour twister le tout mais c’est quand même un peu kif kif bourricot.

Je n’ai pas laissé tomber pour autant. Pour faire ressortir la couleur du fard présente dans la palette, j’ai décidé d’employer les grands moyen : l’application d’une base colorée. Je sais que beaucoup de make up addict appliquent des bases colorées (crayon gras, painpot et autres bases grasses ou pas) sous leurs fards à paupières pour booster la couleur ou créer de jolis reflets. Je trouve ça d’ailleurs très beau. Mais en grosse paresseuse, moi, je ne le fais jamais. Et puis, heureusement, avec la plupart de mes fards, je trouve que je n’en ai pas besoin. Ils sont assez pigmentés et j’aime bien leur couleur naturelle donc je ne vois pas l’intérêt de la dénaturer en superposant les couches (enfin, c’est l’excuse que ma paresse a trouvé pour ne pas m’y mettre). Mais, bon, cette fois, c’était indispensable si je voulais faire quelque chose de ces fards. J’ai décidé de booster le violet avec les paillettes bleues parce que je l’ai trouvé somptueux la première fois que je l’ai vu et que je voulais retrouver l’effet dans la palette sur mes yeux.

Je me suis longtemps demandé s’il fallait que j’utilise une base violette ou bleue (booster la couleur ou les paillettes). Finalement, j’ai choisi le bleu (vu mon peu d’entrain pour le violet) et avait l’intention de poser dessous mon superbe eyeliner bleu Nars. Vu sa couleur vibrante, ça allait forcément péter ! Mais évidemment impossible de remettre la main dessus. J’ai donc finalement opté pour ce que j’ai trouvé, un crayon 24/7 violet d’Urban Decay. Mais dès que j’ai commencé à crayonner mes paupières, j’ai vu que le résultat ne serait pas à la hauteur. Contrairement à beaucoup de crayon gras avec lesquels j’obtiens une couleur bien intense quand je crayonne sur ma paupière, là, la couleur était diluée. Et j’ai eu beau repasser une dizaine de fois, je ne suis jamais arrivée à avoir de l’intensité. Pourtant, en général les 24/7 sont bien intenses. J’en ai plusieurs et je les adore. Mais celui-là, ça ne l’a pas fait du tout.

Donc forcément comme ma paupière était à peine violette quand j’ai appliqué le fard Nars par-dessus ça n’a pas changé grand-chose. Enfin, un petit peu quand même : le noir est plus intense, au bout d’une couche j’avais une couleur bien profonde et opaque, et les paillettes bleues ressortent plus j’ai l’impression. Mais côté couleur, c’est encore bien trop noir je trouve. Bon, on voit quand même un peu de violet/bleu mais c’est peut-être aussi dû au rappel du trait violet en ras de cils inférieurs ou du mascara bleu. Cela dit, je n’en démords pas, ces fards sont tops et leurs couleurs sont superbes. D’ailleurs ce maquillage m’a valu de nombreux compliments, on m’a même demandé si c’était un pro qui me l’avait fait (bon, vous, je sais que vous n’êtes pas dupe mais ça fait quand même plaisir). Et c’est ça qui m’énerve. Ils ont tellement de potentiel. Donc je n’abandonne pas et je suis bien décidée à arriver à mes fins.

Et n'oubliez pas que vous pouvez jouer pour gagner un soin du visage ICI.
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. C'est superbe ! C'est vraiment toi qui les mets en valeur les fards, du coup.

    RépondreSupprimer