dimanche 9 décembre 2012

Apprivoiser le rouge à lèvres foncé : dernier épisode avec un rouge sombre


Et voilà, il est temps de découvrir le dernier épisode de ma saga sur ma tentative d’apprivoiser le rouge à lèvres foncé. Car autant vous le dire tout de suite, j’ai échoué. J’ai eu beau tout tenter, sur moi, le rouge dark, c’est toujours pas possible. Ce n’est pas moi. Pourtant je trouve ça hyper classe et élégant sur les visuels et clairement il y a des filles à qui ça va super bien. Mais sur moi, ça coince. Est-ce dans mon esprit ? Est-ce parce que je trouve que j’ai un sale teint qui manque de lumière (surtout en hiver) et donc que j’ai l’impression (vraie ou fausse) que le foncé me plombe encore plus ? Je ne sais pas mais je fais un blocage.


Même si ma dernière tentative m’a appris quelque chose. En fait, on pourrait dire que j’ai finalement réussi à l’apprivoiser mais puisqu’il faut choisir (à mon tour, je peux le dire, oups, je m’égare), puisque donc je suis une amoureuse des rouges à lèvres, que je les collectionne, surtout les très pigmentés, et que bon, déjà, mes chouchous, je ne les porte pas autant que je le voudrais… Quitte donc à faire des choix, je préfère privilégier les couleurs et les rouges à lèvres que j’aime (et qui me font me sentir bien) à des teintes qui certes ont quelque chose, un certain caractère et du raffinement aussi, mais qui ne sont pas moi. Mais qui peuvent être vous. D’où l’intérêt de ces tests aussi, vous faire découvrir de jolies couleurs (ben oui, ce n’est pas parce que moi j’aime le fuchsia que c’est le cas de tout le monde donc diversifions par ici).

Pour ce dernier test, j’avais décidé de prendre un virage opposé à mes premiers essais de rouges à lèvres dark pour essayer de me faciliter la tendance. Clairement, les prunes, aubergines et violets, connotés trop sombre, la pilule avait du mal à passer, donc je me suis dit que peut-être avec du vrai rouge mais foncé, ça pourrait le faire. Après tout, j’adore le rouge à lèvres rouge, je suis addict. J’aimerais peut-être aussi le rouge foncé. Pour ce crash test de la mort, je suis restée fidèle à L’Oréal Paris. Parce que je le vaux bien mais aussi parce qu’ils font de très jolies choses en ce moment côté maquillage. J’ai été une nouvelle piocher dans la collection Versailles. Après le 300 Velvet Robe (que vous retrouvez une nouvelle fois dans la collection Diamantissime de noël), faites place au 295 Intense Ruby.


 Un rouge donc, bien intense également (son nom dit tout), avec un petit côté dark. Ce n’est pas non plus un rouge noir mais il tire clairement sur le foncé. Mais comme il me semblait avoir des petites nacres d’or (d’où son intégration dans la collection Versailles car si ma mémoire est bonne, ce n’est pas une nouvelle teinte, il existait déjà), je me suis dit que ça illuminerait son côté dark et que ça contrebalancerait le sombre. Mouais, en vrai, les nacres ne se voient pas même s’il a effectivement un petit côté doré. Mais c’est clairement un rouge foncé pour moi (dans l’absolu, il ne l’est pas forcément, pas pour tout le mode en tout cas, mais pour ma carnation hyper claire, oui, malgré mes cheveux foncés) et donc j’ai eu du mal. Surtout la première fois que je l’ai porté. J’avais maquillé mes yeux avant de l’appliquer et disons que j’y étais allé un peu trop fort. C’était pas non plus carnaval, juste mon maquillage de paresseuse en version doré et noir. Et même si le fard or apportait de la lumière, le regard cerclé de noir avec ce rouge à lèvres foncé a donné un résultat trop dur pour moi.


 Bon, faut dire que même si le rouge avait été un rouge classique, cela aurait été une combinaison too much. Mais là, ça allait encore un cran plus loin. J’avais le teint éteint et ça me durcissait le visage. Ca manquait de luminosité et ça me plombait quoi. Alors que le maquillage est quand même censé sublimer et embellir. Là, clairement, je ne me sentais pas sublimée. Je me sentais surtout en total beauty faux pas. Mais je le concède, ce n’était pas la faute du rouge, c’était dû à une mauvaise façon de le porter. En fait, je le savais déjà mais ça me l’a confirmé : quand on opte pour un rouge à lèvres dark et qu’on n’a pas un teint parfait, jeune et lumineux, la luminosité, il faut l’apporter avec le reste du maquillage. Pour que ça passe et que le rouge à lèvres foncé embellisse au lieu de plomber, il faut le contrebalancer avec de la lumière (dans mon cas, beaucoup de lumière) et éviter d’en rajouter dans les teintes sombres (évidemment si tu as 20 ans ou un glow naturel, ce n’est pas la même histoire, là tu peux te permettre plus de choses).


La seconde fois où je l’ai porté, sur le regard, j’ai donc fait plus simple : toujours un fard doré, mais du doré clair pour apporter le max de luminosité, avec un léger trait de crayon noir mais juste sur le ras de cil supérieur, le ras de cil inférieur et la waterline restant nus cette fois-ci. Certes, j’aurais pu zapper cette étape et me contenter du simple aplat de fard. Mais je ne peux sortir sans souligner mon regard par un trait de crayon ou d’eyeliner, sinon j’ai l’impression d’avoir de tout petits yeux. Et puis, le rouge à lèvres foncées est une option maquillage très sophistiquée. Et pour aller avec ce choix affirmé, il me semblait qu’il fallait aussi habiller le regard un tant soit peu. Sinon, à mon avis, le résultat aurait été trop déséquilibré. Sur moi, en tout cas. Là encore, cette hypothèse ne se vérifie pas forcément sur une fille de 20 ans ou de 40. Il faut aussi savoir adapter son maquillage à son âge, son look, son visage.

Bref, je sens que j’ai enfin apprivoisé le rouge à lèvre foncé. Mais maintenant que j’ai essayé de multiples options, je peux affirmer sans aucun doute que les lèvres dark ne sont pas faites pour  moi. Je continuerais à rêvasser devant les visuels qui les mettent en scène trouvant ça souvent très élégant et à admirer les filles qui portent les teintes sombres à merveille, mais je suis assez lucide pour reconnaître que ce n’est pas mon cas. Mais je vous en pris, cédez à la tendance. Comme ça, je serais encore plus unique avec mes magnifiques rouges à lèvres fuchsia ;p

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. Cette couleur est trop magnifique !! On dirait pas comme ça, juste en voyant le raisin, mais il est vraiment très beau !! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les raisins sont parfois trompeurs, vu que c'est la couleur concentrée. Une fois appliquée, elle se dilue un peu.
      En plus, il y a aussi une question de lumière, je pense. la photo du raisin a été prise aujourd'hui, journée assez sombre de par chez moi. Les photos du maquillage il y a un bout de temps, par une journée où j'au réussi à choper un rayon de soleil dans un parc.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Je pense qu'elle peut aller très bien à certaines personnes. Juste pas moi :)

      Supprimer
  3. Ce rouge est vraiment joli. Je trouve que pour un rouge foncé( dont je ne suis pas une grande fan d'habitude), le rendu est vraiment beau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, c'est un mi foncé, ça le sauve je pense. Sur moi, il a l'air vraiment foncé car j'ai la peau très claire mais sur d'autres il ne ressortira pas forcément trop dark. En revanche, je ne sais pas si c'est la photo ou moi mais quand je le voyais sur mon visage porté, je le voyais beaucoup plus foncé que sur ces photos où j'ai recadré sur la bouche.

      Supprimer