mercredi 4 juillet 2012

Maquillage regard : quand By Terry rencontre Laura Mercier, la vie en bleu

Je continue ma semaine « back to basics », ou retour aux sources pour celles qui préfèrent speaker french, avec un nouveau maquillage bleu. Non, je ne vais pas vous faire une semaine thématique, pas de panique, mais le hasard faisant bien les choses, j’ai justement récemment eu une arrivée de tout plein de petites nouveautés (ou pas) 100 % blue. Mais ne fuis pas pour autant car le maquillage d’aujourd’hui ne ressemble pas à ce qui me plais d’habitude, c’est-à-dire le bleu flashy, roi, canard ou Klein. Ce soir, on va explorer le bleu ciel avec une touche de saphir. Car en fait, je ne vais pas te parler d’un mais de deux produits bleus (c’est la fiesta).

A la base, j’étais juste partie pour appliquer une nouveauté By Terry : l’Ombre Blackstar. Ce n’était pas ma première tentative. J’avais déjà fait un autre test avec cette ombre il y a quelques temps et je l’avais alors mariée à mon classique trait de liner noir. Une combinaison plutôt bof qui ne mettait pas mes yeux en valeur comme je l’aurais voulu, ni la couleur du fard elle-même d’ailleurs. Alors pour ma deuxième tentative, j’ai décidé de changer un peu et après inspection de mon tiroir à maquillage, je suis tombée sur le Crayon Khôl Purple Sapphire de Laura Mercier. C’est un sublime bleu aux reflets violets profonds (ou le contraire, violet aux reflets bleus ?) qui m’avait déjà tapé dans l’œil mais que je n’avais pas encore eu le temps d’étrenner.

Ce n’est absolument pas une nouveauté mais impossible de résister à sa superbe couleur profonde. Et puis mis côte à côte sur mon poignet, je trouvais qu’ils allaient parfaitement ensemble. Exit le noir, j’avais donc mes deux stars pour un très beau maquillage du jour et qui sortait un peu plus de l’ordinaire que mes classiques. J’ai d’abord crayonné ma paupière avec le bleu ciel puis estompé au doigt avant de cercler mon regard avec le crayon violet saphir. Et sans me vanter, je ne m’étais pas trompée, ces deux teintes vont parfaitement ensemble. Et si le maquillage peut encore être amélioré (pour des raisons que je vous explique plus bas), l’association de ces deux teintes est tout simplement waouh. Je m’applaudis moi-même pour cette trouvaille.

(Luminosité : extérieur, sans flash)

Parlons tout d’abord du khôl. Moi qui suis une accro au noir pour le contour de l’œil, cette teinte me ferait presque changer d’avis. Surtout, elle est totalement différente des bleus sortis traditionnellement par les marques et ça j’aime. Côté texture, ce n’est pas un khôl gras (je précise parce que pour moi khôl, ça m’évoque forcément du gras mais attention, ce n’est pas une critique hein, pour les crayons j’aime bien le gras s’il est contrôlé, si ça bave de partout au secours). Mais rassurez-vous, ce n’est pas non plus un crayon sec. Vous savez ces mines qui sont si sèches qu’elles vous font limite mal quand vous les utilisez. Là, on est entre les deux. Ca glisse moins qu’un crayon gras mais c’est aussi plus contrôlable. Conséquence, ça marque bien sur la paupière, un peu moins sur la muqueuse. M’enfin cette couleur !

(Luminosité : extérieur, flash)

Passons à l’Ombre Blackstar dont je possède la teinte Paradise Island, un beau bleu ciel. Cette nouveauté By Terry fait partie d’une nouvelle gamme pour l’instant composée de peu de teintes, dont les deux nouveautés estivales, mais amenée à s’agrandir. Il s’agit d’une ombre à paupières crème longue tenue en format stylo/stick (format très à la mode cette saison). Enrichie en Perle Noire de Tahiti, elle lisse la paupière tout en offrant des couleurs lumineuses aux reflets satinés. Enfin, tout ça c’est bien joli mais je t’avoue que ce qui m’a d’abord attiré c’est la facilité d’application. En ce moment, je suis plus paresseuse que jamais (la fatigue je crois, regarde mes paupières fripées et gonflées de vieillesse et d’épuisement) donc j’ai envie de maquillage facile à utiliser (sans compter que tous mes pinceaux sont sales et que je n’ai pas encore eu le temps de les shampooiner). Donc cette ombre stick tombait à pic.

Il suffit de crayonner la paupière et le tour est joué. Enfin, pour être honnête, il m’a fallu tout de même l’apprivoiser. Tu t’en souviens peut-être mais j’ai la paupière bizarre (trop grasse ? trop fripée ?). Alors que la majorité de mes copines adorent les Aqua Cream par exemple, sur moi ça ne colle pas, il y a un hic entre la texture et ma paupière. Ca manque d’intensité, c’est pas uniforme, faut donc que j’en mette trois tonnes, etc. Ici, j’ai également rencontré des petits problèmes. J’ai d’abord appliqué le fard sans base à paupières. Et comme tu peux le voir sur les dernières photos avec eyeliner noir, le résultat n’était pas uniforme, pas opaque de partout. Et ces zones de transparence se sont amplifiées durant la journée jusqu’à être majoritaires (ok, la journée avait été longue mais on était aussi dans la longue tenue). J’étais donc un peu dubitative au début.

Mais j’aimais bien la couleur donc j’ai persisté en posant une base avant le fard à paupières cette fois. Et ça va beaucoup mieux. Deuxième petite astuce parce que j’aime les couleurs intenses et pas la transparence (comme dans les dernières photos) : j’ai d’abord posé une première couche que j’ai estompé au doigt (je me méfie du pinceau pour les textures crèmes). J’ai laissé sécher puis j’ai réappliqué une couche pour une couleur qui pète un peu plus (et plus opaque aussi). Niveau tenue, intensité, uniformité et opacité ça a tout changé. On n’a pas encore atteint la perfection, la faute à mes paupières hyper fripées (j’avais pas autant de plis avant ! c’est quoi ce bin’s !) mais j’ai encore une carte dans ma manche : poudrer la paupière pour absorber le gras (je ne le fais pas mais je devrais vu que la zone semble particulièrement graisseuse). Mais maintenant que je l’ai (presque) apprivoisée, je sens que cette ombre va m’accompagner pendant toutes les vacances car un fard qui ne bouge pas, ça peut être très utile par temps caniculaire (je vous dis même pas à quoi je ressemblais à la fin de la journée aux températures infernales la semaine dernière avec mon maquillage classique, une honte pour toute beauty addict qui se respecte).

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. super jolies je trouve que le bleu va bien avec tes yeux marrons

    RépondreSupprimer