vendredi 1 juin 2012

Oh my Gad, Oh My Gad, OMFG !

Au bout de deux ans et demi de blablatage, tu dois commencer à me connaître un peu. Tu sais par exemple que je suis très malchanceuse aux jeux et que donc dès qu’il y a un tirage au sport, ce ne sera jamais pour moi. Or quand t’es journaliste/blogueuse, il y en a à la pelle des tirages au sort, entre les jeux concours sur les blogs et les cadeaux des soirées blogueuses ou presse (il y a parfois un gros lot à gagner à une « tombola »). Pour les jeux concours sur les blogs, j’ai trouvé la solution, je ne participe pas. Pour les gros lots des soirées, j’ai pendant longtemps gardé un peu d’espoir et puis j’ai fini par m’y faire. Pas la peine d’y croire, la chance ne sera pas de mon côté. Et en plus cette chance, elle me nargue, faisant gagner tout le monde autour de moi, sauf moi. J’ai quand même réussi l’exploit d’être la seule à une table de 6 à ne rien gagner. Une autre fois, tous les numéros avant le mien et tous ceux après étaient aussi repartis les mains pleines. Sans parler de la copine que j’ai forcée à venir à un event et qui a finalement gagné le gros lot. Au début, tu cries pourquoiiiiiiiiiiiiiiiiii mais tu finis par bien en rigoler (parce qu’il y a quand même des choses plus graves et parce que oui, c’est drôle en fait).

Rien à voir, mais si tu n’as pas une mémoire de mérou comme moi, tu te rappelles peut-être aussi que je voue une admiration sans failles à Elie Saab et à ses créations, plus que des vêtements, ses robes sont de véritables œuvres d’art. Je vous en avais déjà parlé au moment du lancement du premier parfum de la marque, lancement auquel j’avais eu la chance d’assister. J’avais ainsi pu admirer les robes en vrai : certaines pendant un sublime mini défilé et d’autres juste exposées sous nos yeux. De vraies merveilles ! J’en étais encore plus tombée sous le charme du créateur libanais qui flatte mes rêves de princesse. Car oui, j’ai toujours rêvé d’être une princesse. Mais pas une Kate Middleton qui a plus d’obligations que d’avantages. Non, une princesse de contes de fée. Pas n’importe laquelle d’ailleurs : la Belle au Bois Dormant (bizarre non ?) Et ma Belle à moi, elle porterait des créations Elie Saab of course. Ah la la, porter une de ces magnifiques robes, rien que d’y penser, mon cœur s’emballe. Le rêve. Mais n’étant pas une princesse, ça ne restera qu’un rêve. Même si j’ai quand même trouvé ma bonne fée…

Car oui, tout ce blablabla qui semble n’avoir ni queue ni tête a un sens, et un but : vous raconter le truc de dingue qui m’est arrivé hier. Dans la soirée, j’étais invitée à la Poulette Party, petite réunion de beauty addicts organisée par l’adorable Poulette (qu’on ne présente plus) à l’Espace Yonka. La soirée était organisée en divers ateliers pour découvrir des marques dont certaines que je n’avais jamais eu la chance de tester encore (le maquillage Calvin Klein ou celui de Lily Lolo dont on parle beaucoup sur la blogo) et d’autres que je ne connaissais pas je l’avoue (les bougies Gilles Dewavrin). On pouvait également se faire chouchouter (manucure et surtout pédicure ! la bonne idée ! Bon, moi, évidemment, j’étais parfaite, j’avais tout fait la veille, donc j’ai passé mon tour à regret). En revanche, je n’ai pas passé mon tour sur le buffet. J’avais un dîner après mais détail !

Il faut dire qu’entre les fruits frais, la fontaine à chocolat et les mignons cupcakes, il y avait de quoi se régaler (je suis une mauvaise blogueuse beauté, je n’ai pas pris de photos). J’étais donc en train de discuter, collée au buffet, mangeant toutes les cerises ni vu ni connu, quand Poulette a décidé de lancer sa soirée en beauté avec un gros tirage au sort. A gagner : des soins corps et visage Yonka (qui pour les avoir testés sont vraiment topissimes) et surtout une pochette Elie Saab (la marque étant présente pour nous faire découvrir en exclu son nouveau parfum). J’ai écouté l’énoncé des lots émerveillée (surtout pour le dernier) puis je suis retournée bavasser. Ben oui, je gagne jamais donc j’ai fini par ne plus prêter attention aux tirages au sort. Je discutaillais grave d’affaires importantes (du vernis of course), entendant Poulette égrener les noms des gagnantes de loin quand tout d’un coup j’entends le mien. Là, à moitié incrédule, je pousse un énorme cri (je crie beaucoup), juste pour le principe car je ne gagne jamais. Mais en fait, la réalité, c’est que je ne savais même pas ce que je venais de remporter. Mais j’étais contente.

Donc j’arrive vers Poulette et là, elle me tend cette magnifique petite boîte griffée Elie Saab qui renferme donc THE pochette. Quand j’ai compris, tu penses bien que j’ai poussé un deuxième cri, encore plus énorme. Les filles qui me connaissent n’ont pas été étonnées je pense, les autres ont dû me prendre pour une folle. Ce que je suis un peu, il faut l’admettre. Mais aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah, j’ai gagné une superbe pochette Elie Saab ! J’y crois même pas. Merci ma Poulette, tu es mon adorable bonne fée. Oubliez les lots ratés jusqu’ici : Ipad (qui ne m’aurait servi à rien) ou voyage en Inde (que j’aurais probablement pas forcément aimé), c’était THE cadeau à gagner pour la belle au bois dormant que je suis. J’adore. Elle est trop belle, discrète certes mais tellement élégante.


Je pense que j’ai dû faire des jalouses (et que vous devez aussi me détester cordialement). D’ailleurs je ne dénoncerais pas les coupables mais on a essayé de me voler mon précieux bien tout le reste de la soirée. C’est que la blogueuse est vile et dangereuse ;). Mais je l’ai défendu au péril de ma vie. Je suis donc rentrée chez moi avec ma merveille. Je n’ai pas dormi avec de peur de l’abîmer mais j’avoue que je lui ai fait de petits câlins avant d’aller me coucher. Et depuis, je lui fait de petites caresses de temps en temps tellement elle est belle. Love love love.

Rendez-vous sur Hellocoton !

19 commentaires:

  1. Comme quoi la roue tourne, bravo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y croyais pourtant pas mais apparemment oui.

      Supprimer
  2. Et en plus elle va nous rabâcher sa pochette toute l'année. Je t'aurai un jour, je t'aurai :))

    RépondreSupprimer
  3. ayé tu as enfin briser le mauvais sort maintenant tu vas tout rafler !!!!!!!!! elle est canon cette pochette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maintenant que tu m'y fais penser, je m'en vais participer à tous les concours possible et imaginables ;)

      Supprimer
  4. Je suis heureuse pour toi, ton bonheur transperce l'écran ^^ Bon, ben pourvu que la chance t'accompagne un moment ;-)

    RépondreSupprimer
  5. La jalousie c'est pas mon truc (bon d'accord, les pochettes non plus donc ça joue), donc je suis contente pour toi perso! Ça fait plaisir à lire. :3

    RépondreSupprimer
  6. Je crois que tu devrais te mettre à jouer ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après je vais tout rafler, vous allez me détester encore plus ;)

      Supprimer
  7. Rha la la je t'ai détesté au moins 1/2 seconde !

    J'espère qu'au moins on va avoir droit à quelques articles en mode "dans ma pochette Elie Saab" !

    Chanceuse va !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben, dans la pochette, il y a pas forcément la place de mettre grand chose ;)
      Mais je songeais à vous faire un petit look; Après faut trouver les vêtements qui vont avec cette merveille. Il me manque la robe de princesse.

      Supprimer
    2. Tu nous mets les 2/3 trucs indispensables
      je galère toujours a décider quoi mettre dans mes pochettes, et je fini a chaque fois par prendre un sac oversized a la place :(
      #boulet

      Supprimer
  8. Moi je voulais juste prendre la pochette, je t'aurais rendu la boîte...(gnark gnark gnark)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bouhou la méchante blogueuse ;)
      Gnark, gnark, gnark, elle est à moi.

      Supprimer