lundi 11 juin 2012

Un joli maquillage en deux minutes chrono

Je vous ai beaucoup parlé des nouveaux rouges à lèvres Black Up (forcément ils sont superbes). Mais bon, tu t’en doutes, Black Up, ce n’est pas que des rouges à lèvres. Je sais oui, le scoop ;) Il y a une gamme assez riche de maquillage où tu peux trouver ton bonheur que tu aies la peau noire, métissée ou blanche comme neige. Et justement, dans mon petit sac, avec cette gamme de rouges à lèvres que je n’ai pas fini d’explorer, se trouvaient un fard à paupières doré et un crayon pour les yeux waterproof bleu (à croire qu’ils me connaissaient déjà chez Black Up).

Et ce duo mis là un peu au hasard est devenu ces derniers temps mon véritable allié pour les jours où je n’ai pas le temps de faire un maquillage travaillé (ni élaboré, ni même un simple aplat de couleur). Et entre Roland Garros (d’ailleurs c’est à peine terminé que je suis déjà en manque), le boulot et les présentations presse qui s’enchaînent ces deniers temps avant la morne pleine de juillet-aout, des jours où je n’ai pas le temps il y en a eu pas mal dernièrement. J’ai donc utilisé ces deux produits, toujours ensemble, assez souvent ces temps-ci. J’ai même déjà taillé le crayon, c’est pour dire ! En général je ne taille que les crayons noirs, rarement ceux de couleur que j’utilise moins.

Manque de temps oblige, le maquillage réalisé était assez basique : application du fard doré au doigt sur la paupière mobile puis œil entouré de bleu avec trait de crayon aux ras de cil supérieur et inférieur mais aussi dans la waterline (ça me fait bizarre quand la muqueuse n’est pas maquillée alors que le ras de cil oui). J’ai déjà utilisé cette combinaison (fard doré + crayon voire liner bleu) assez souvent l’été dernier et même cet hiver quand j’ai eu ma phase dorée sur les yeux donc je savais que ça pouvait m’aller. Et avec ces deux-là, ça n’a pas manqué non plus, je suis assez fan du résultat. On m’a même dit que ça m’allait mieux que mon traditionnel bleu en aplat sur toute la paupière (là, j’avoue que j’étais limite vexée).

C’est marrant parce que fut un temps, disons il y a environ deux ans, je ne supportais pas de porter autre chose que du noir en crayon pour les yeux ou eyeliner. J’avais d’ailleurs fait une note sur le sujet. Et puis l’année dernière, je m’y suis mise avec du bleu et passé le choc de la première fois, depuis, j’aime assez. En revanche, que ce soit avec du noir ou du bleu, j’ai encore du mal à estomper mon trait. Je sais que le résultat n’en serait que plus sympa. Mais pour l’instant j’aime pô. Quand je le fais, en général j’efface rapidement le résultat et je recommence. On commence à le savoir, je suis une petite vieille qui a du mal à se défaire de ses habitudes, surtout si elles sont mauvaises (et puis l’estompage et moi, on n’est pas forcément les meilleurs amis, c’est comme ça).

Un petit mot sur ces deux produits tout de même, on est quand même là pour parler de ça. Le fard n’est pas une nouveauté, il est issu d’une gamme datant de cet hiver : les Fards Eclat Intense. C’est l’une des deux gammes d’ombres de la marque, la deuxième étant les Fards à Paupières Mono (avec de sublimes verts/bleus/tuquoises dedans). Le mien est la teinte ME03, c’est un doré foncé, un nude brillant je dirais. Côté texture, il me rappelle assez les Color Infaillible de L’Oréal Paris. D’ailleurs, dans la description de la marque, il est décrit comme une texture nouvelle génération entre crème et poudre. Il est donc bien dans la droite lignée des Color Infaillible ou même des Eyes To Kill de Giorgio Armani, en un peu moins poudreux tout de même. Mais il est lui aussi longue tenue et gorgé de nacres et de pigments. Petit truc en plus : il peut s’utiliser sec ou humide. Moi, je ne l’ai utilisé que sec jusqu’ici mais faudrait que je tente humide tiens.

Le crayon quant à lui est assez crémeux et ne sèche pas tout de suite, ce qui nous laisse amplement le temps de le dégrader pour se faire un petit smoky. Ce que je n’ai pas fait par manque de temps. Il glisse plutôt bien et la couleur est assez intense si tu repasses plusieurs fois. Au premier passage, comme il est assez glissant ça dépose d’abord une teinte un peu passée. La teinte justement, il s’agit du KS03, un joli bleu pas trop flashy mais il y a d’autres couleurs qui me plaisent bien dans la gamme, le 04 qui a l’air d’être un très beau vert et la future nouveauté le numéro 10 un superbe turquoise qui sortira en juillet. A suivre… En revanche, je n’ai pas testé le côté waterproof de la chose mais je l’ai senti un poil moins costaud que mes Clubbing Waterproof de Bourjois ou certains Urban Decay. Lors des longues journées, il fatiguait parfois vers la fin. Mais ça ne m’empêchera pas de continuer à utiliser ce maquillage comme ma roue de secours beauté.

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires:

  1. Ca te va très bien, c'est très pep's :)
    Bisous!

    RépondreSupprimer
  2. J'adoreeeeeeeeeeeeeee! Le résultat est super joli, ça te va super bien et met carrément tes yeux en valeur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, bleu + yeux marron, ça reste quand même une valeur sûre.

      Supprimer
  3. c'est bien joli, parfait pour cet été, s'il se décide enfin à faire un peu plus chaud ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. M'en parle pas, je suis au bord de la dépression.

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup ! Simple et efficace ! Le doré et le bleu sont sublimes sur les yeux bruns.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. omme quoi, on n'a pas forcément besoin de se prendre la tête...

      Supprimer
  5. simple et lumineux c'est super joli !

    RépondreSupprimer