mercredi 2 janvier 2013

Les beauty flops de 2012 : quand la tendance beauté vire au fail ou presque

Avant de vous parler demain des cosmétiques sortis en 2012 qui m’ont le plus marqué cette année, j’avais envie de me faire un petit anti best-of parce que c’est beaucoup plus fun. Pas de produits cette fois-ci parce que souvent la déception de l’une peut-être le trésor de l’autre et que d’ailleurs je ne me souviens pas être tombée sur de grosses beauty catastrophes (ou alors elles ne m’ont pas traumatisées comme les autres années donc s’il y en a eu, ce devait plutôt être de petits fails). Non, j’avais plutôt envie de me pencher sur ces tendances beauté qu’on essaie de nous faire avaler mais qui passent souvent de travers ou alors des choses qui sont sympas individuellement mais qui ne passent pas l’épreuve de l’adoption de masse (donc qui ne sont pas des tendances finalement, pas taillées pour). Sachant bien sûr que tout est relatif. Je ne vais pas exposer LA vérité, juste parler de mon opinion personnelle.


Les patchs maquillage
A priori, les patchs, c’est l’outil idéal de la paresseuse. Et c’est vrai que je suis une grande fan des patchs soin (contour de l’œil, anti points noirs). Mais ceux-là existent depuis longtemps. Et puis le patch a colonisé le rayon maquillage. Ca a commencé doucement avec les nail patchs. Plus besoin de passer une heure à mettre du vernis à ongles, le nail patch est censé te simplifier la vie. Personnellement, je n’y suis jamais arrivée. Normal, j’ai deux mains gauches. Mais je reconnais qu’il y a quand même un truc. Le hic, c’est que cette année, on a littéralement été envahies par les patchs et que les derniers poussent quand même le bouchon un peu loin. Les ongles, je veux bien mais euh le patch eyeliner et celui pour les lèvres, j’ai quand même de gros doutes. On est d’accord, ça mérite l’oscar du gadget beauté ? Je pense qu’on peut les mettre dans le même sac labellisé « fail » où on a déjà rangé les patchs fards à paupières.


Les vernis à ongles magnétiques 
Si je dis oui à la manucure caviar ou diamant, j’ai vraiment du mal avec les vernis magnétiques. J’ai beau essayer d’aimer, je trouve ça trop moche. Ca me rappelle une vieille tendance d’il y a longtemps. Genre come back des années 90 mais au lieu de ne prendre que le bon, on a gardé le pire. Bref, ça a du mal à passer. Surtout que si sur les visuels ça a l’air encore un peu esthétique, on a beau faire, en vrai, quand on n’a pas la main artiste, c’est bien compliqué d’avoir les mêmes motifs symétriques et jolis (je suis d’ailleurs trop jalouse des filles qui y arrivent et qui elles réussissent à avoir un truc joli). Résultat, on y passe une plombe pour se retrouver avec une manucure pas tip top. C’est un peu comme les top coat crackle. A priori, je suis pour. Ca donne un petit effet à la manucure qui peut être sympa (et ça peut cacher un vernis vieilli trop vite). Mais voilà, j’ai beau faire, je n’arrive jamais à avoir le même effet sur tous les doigts. Ca se craquelle dans tous les sens et jamais de la même façon. Donc c’est moche. Donc j’ai arrêté.


Le half hawk 
C’est moi ou il y a de plus en plus de gens qui se prennent pour Alice Dellal ? J’ai l’impression que cette année toutes les stars s’y sont mises, Rihanna en tête, et que ça a logiquement fini par descendre dans la rue. Et bon, je n’étais pas fan déjà sur Alice Dellal mais ça collait à son personnage donc sur elle ça a quand même de la gueule. Mais ça passe moins quand tout le monde s’y met. Et puis bon si on accepte cette excentricité capillaire sur Rihanna, dans la vraie vie, quand t’as un boulot « sérieux », ça doit être difficile à assumer. Déjà, parfois, c’est compliqué d’imposer une couleur de vernis à ongles « hors norme », je n’ose imaginer si on se pointe avec la moitié du crâne rasé. Après si t’as la vingtaine et que tu n’as pas rejoint l’affreux monde du travail ou si ton boulot le permet, fais-toi plaisir. En fait, j’avoue, si cette tendance me dérange, ce n’est pas parce que c’est moche, importable (ça va même à certaines, oui, je vous le concède, si elles ont le côté punk qui va avec). En fait, je me rends compte que j’aime tellement les cheveux, leur potentiel glamour, que les voir sacrifiés même si c’est ceux de quelqu’un d’autre, ça me fait toujours un pincement au cœur. Oui, il me manque une case. 

Les chevelures Petit Poney
Autre tendance capillaire tirée par les cheveux cette année, les crinières Petit Poney. Car on peut le dire, en 2012, les cheveux en ont vu de toutes les couleurs. La grosse tendance : le ombré hair rose. On l’a ainsi vu sur de nombreuses stars mais aussi sur des filles lambda dans la rue. Mais le violet et le bleu ont aussi eu leur petit succès, voire les trois en même temps. Et puis il n’y a pas qu’en ombré qu’ont les as vus, ils se sont aussi déclinés en mèche. L’Oréal Paris a même sorti des kits de coloration pour se faire la crinière rose pastel. Mais je me vois mal me pointer au boulot un jour avec les cheveux roses. Remarque je pourrais en plus, vu le milieu dans lequel je travaille mais j’ai comme l’impression que ça mettrait un coup à ma crédibilité ou même mon autorité. Imagine ta chef à les cheveux ou roses ? Nous en bonnes beauty addicts, on s’en foutrait, on lui ferait même des compliments. Mais dans le monde « normal » (enfin ce qu’ils considèrent normal), déjà qu’ils nous regardent de travers quand on ose la fard bleu Klein, je ne suis pas sûre que le cheveu Petit Poney passe comme une lettre à La Poste. Mais là encore, je nuancerais, comme avec le half hawk. Alors que certaines tendances sont des gros fails, là c’est plus une question de milieu professionnel et d’âge. Je crois que je suis trop vieille pour ça. Mais ça n’a pas toujours été le cas. Au lycée, j’avais moi aussi sorti le mascara coloré pour me faire la mèche rose. Et puis, ça dépend aussi de qui le porte et comment. Ainsi, si je ne suis pas emballée par la tendance générale, trop « excentrique » pour être une tendance de masse, individuellement, j’ai su l’apprécier sur certaines personnes. En fait, tout est une question de personnalité (un peu comme le half hawk), sur certaines, ça va passer sans aucun problème car ça collera parfaitement (sur Christina, ça bugue un peu).


Le rouge à lèvres dark 
C’est la grosse tendance de l’hiver mais comme tu le sais, j’ai eu beau essayer, les rouges à lèvres sombres ne sont pas faits pour moi. Et s’ils sont effectivement superbes sur certaines personnes, tous les maquilleurs vous le diront, cela reste des teintes difficiles à porter. Alors que cette saison (et tous les automnes d’ailleurs) on nous les vend quand même comme évidentes. Non. Il faut savoir apprivoiser les rouges à lèvres foncés. Ce ne sont pas des couleurs qui embellissent naturellement, elles n’apportent pas de lumière. En revanche, elles ont de la personnalité et du caractère et ça c’est très intéressant. Si on arrive à les dompter et si on les assume. En fait, je ne suis pas une anti, je n’aime juste pas la façon dont on nous les vend. Je trouve qu’ils méritent (et nous aussi) un discours un peu plus honnête et didactique.

Les shampooings secs 
Ils ont pullulé cette année, toutes les marques en ont sorti. Mais je ne sais pas vous, moi, j’ai beau faire, j’ai toujours l’impression d’avoir les cheveux plus sales après application qu’avant. Forcément, ça matifie le cheveu. Et dans ma tête, ça rime avec sale. Pour moi, un cheveu propre est une cheveu brillant (mais pas trop non plus, ça c’est un cheveu gras).

C'est marrant parce qu'en jetant un oeil au beauty fails de 2010 et de 2011, on retrouve se rend bien compte que la beauté est une éternelle répétition. On retrouve ainsi quelques mêmes tendances borderline, certaines ont un peu évolué, d'autres sont devenues plus populaires et répandues. Et vous, c’était quoi vos beauty fail de 2012 ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. Tout d'abord, bonne année 2013 à toi !!!

    Je suis tout à fait d'accord avec toi sur ton point de vue des "tendances" 2012, j'en rajouterais d'ailleurs quelques unes, mais, comme tu l'as si bien dit : le beauty fail de l'une peut devenir le trésor de l'autre, et je dois dire que la démocratisation du shampoing sec, que l'on ne trouvait qu'en pharmacie à un prix qui faisait hésiter sur l'utilisation massive de la chose, m'a vraiment ravie ! Le shampoing sec est LE truc qui te sauve un matin ou tu ne te réveille pas chez toi avec l'impression que quelqu'un a versé de l'huile sur tes cheveux dans la nuit...
    Mais c'est sans rancune, je pense qu'il faut avoir les cheveux gras pour apprécier ce produit, et il me semble que ce n'est pas ton cas (chanceuse !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que j'ai de la chance niveau cheveux. C'est aussi peut-être pour ça que ça marque pas sur moi. mais effectivement si je devais me les laver tous les jours parce qu'ils graisseraient hyper vite, je pèterais un plomb et là je saurais sûrement mieux apprécier le shampooing sec :)

      Supprimer
  2. Coucou ah je te rejoins sur la chevelure petit poney franchement j'adore c'est fun original . Mais j'ai pas sauté le pas car au quotidien j'ai eu trop peur d'être remarquez et d'être montrer du doigts et a mon travail déjà que mes Mu parfois ne passe pas inaperçu (d'ou ma tendance au nude depuis la rentrée) mais la si j'arrive avec un Mu des ongles vernis et en plus une tignasse décoloré rose bleu violet je pense que je me le ferais dire .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, c'est le problème avec de nombreuses "tenances". On nous les vend car on les voit en masse sur les podiums des défilés ou sur les stars mais notre vie à nous est tout sauf un podium ou un tapis rouge. Donc parfois en vrai, ça coince et même si on les adopterais bien, on sait que ça ne passera jamais dans la vie active. Même en cours, parfois, quand t'as un look un chouïa excentrique, t'es tout de suite mal vu ou catalogué par certains profs; En tout cas, c'était le cas dans ma jeunesse. Il y a fort fort longtemps.

      Supprimer
  3. ENTIEREMENT d'accord avec cette sélection !
    Popi18

    RépondreSupprimer
  4. J'aime bien les effets de certains vernis magnétiques mais ça reste quand même un flop pour moi! Refaire un ongle sur deux à chaque manucure parce que l'aimant a touché l'ongle c'est vraiment saoulant!!!

    RépondreSupprimer
  5. Moi je rêve de me faire le fameux half hawk! mais étant en recherche d'emploi, j'ai peur... que ça fasse peur!! c'est quand même frustrant de ne pas allé au bout de ses envies à cause du regard des autres!! Vive le half hawk!! =D

    RépondreSupprimer