mercredi 16 janvier 2013

Un hiver en beauté : maquillage des yeux easy chic dans les tons gris


Le fard à paupières gris métallisé Sephora dont je vous ai parlé en début de semaine a eu un effet secondaire inattendu. Il m’a donné envie de gris sur le regard, mais de vrai gris pas du métallisé ou de l’argenté. D’un gris comme j’aime qui te souligne le regard mais sans être tape-à-l’œil. De celui qui te fait un parfait charbonneux d’après-midi. Intense mais pas too much. Le regard est noirci mais pas noir. Ce qui est quand même plus flatteur quand tu as une petite mine que le vrai black. Et ça tombait bien justement parce que depuis noël, je suis en plein rangement de mes tiroirs magiques.


 Pour bien commencer l’année, j’essaie de faire le vide et surtout de bien classer mes produits sinon la saturation et le bordel invivable menacent. Et comme à chaque fois, ça me permet de redécouvrir de jolies choses que j’avais parfaitement rangées et par conséquent complètement oubliées. Je sais pas toi mais moi dès que je mets quelque chose dans un tiroir, je l’oublie complètement. Je n’utilise que ce qui est dehors. Résultat, je laisse le maximum de choses dehors, partout, pour que je puisse les voir. Et c’est le bordel. Donc, je pète un plomb, je range tout dans des tiroirs et je les oublie. Me voilà alors sans rien pour me maquiller, enfin selon mon cerveau malade. Je me jette alors sur tout plein de nouveautés que je laisse partout en évidence. Ai-je besoin de te raconter la suite ? Rebelote quoi.


Bref, c’est un cercle vicieux dans lequel se perdent quelques pépites qui par manque de temps ou parce qu’elles ont été bien rangées trop vite me sont passées sous le nez (alors que je les ai eu entre les mains, cherche pas, j’ai le cerveau d’un colibri). Et voilà comment j’ai retrouvé, bien classé dans mon tiroir à maquillage, le quatuor de fards à paupières Ombre Minérale 4 Couleurs 06  Graphite de Clarins. C’est l’une des palettes sorties au moment du lancement de cette nouvelle gamme. Donc oui, elle n’est pas de première jeunesse. Mais bonne nouvelle, comme elle ne fait pas partie d’une collection saisonnière en édition limitée, au moins elle est disponible. Franchement, je ne comprends pas comment j’ai pu passer au travers (on ne laisse pas Graphite dans un coin) car les teintes, un camaïeu de gris et un rose, sont pile dans les teintes que j’aime. Ok, pas le rose, mais les harmonies de gris oui.


 Il était donc temps de réveiller cette belle au bois dormant. Comme j’avais un peu de temps devant moi le jour où j’ai fait ce maquillage, j’ai fait un mini effort en utilisant toutes les teintes du quatuor, même si certaines ne se voient pas complètement et si j’ai fait un maquillage assez simple. Comme toujours par ici. Faut dire qu’avec mes deux mains gauches, il y a plus douée du pinceau que moi. Mais je me dis que vous êtes sûrement la majorité dans le même cas donc ça me rassure. Je me dis qu’au moins je fais des maquillages faciles à reproduire (parfaite excuse non ;)). Donc j’ai posé le gris moyen (en bas à droite) sur quasi toute la paupière mobile en laissant juste un petit coin en interne pour le rose. J’ai ensuite souligné mon regard en ras de cils supérieurs et inférieurs avec le gris le plus foncé. Enfin, je me suis servie du gris clair pailleté pour estomper les contours sur la paupière supérieure. Simplissime, je vous dis.

  
Mais ça n’empêche pas un résultat très sympa. Ca fait le regard habillé mais pas trop. C’est parfait pour les journées hivernales. Surtout que le gris moyen est pile de la bonne couleur pour parfaitement souligner le regard sans que cela ne soit trop marqué. Il n’est pas plombant quoi. Et puis on peut tout à fait moduler le résultat, en rajoutant plus de gris foncé par exemple pour un maquillage plus intense pour la soirée. Bref, une très jolie palette. Bon, j’avoue le rose me laisse un peu plus froide. D’abord parce que c’est du rose. Mais aussi parce que je l’ai trouvé peut-être un peu trop poudreux. Ainsi, pour avoir une couleur marquée et opaque, j’ai dû en remettre et y aller au doigt pour que le fard prenne mieux. Après en touche lumière, ça va. Mais je ne suis pas sûre que pour un maquillage qui mette le rose en avant, sur toute la paupière par exemple, ça passe. Peut-être qu’utilisé humide, ce serait différent car bizarrement, j’ai l’impression qu’il y a de l’irisé sous le poudreux. Sinon, les 3 autres fards, les gris, rien à redire, j’adhère, j’adore. Je pense que vous allez revoir ce quatuor par ici encore un peu cet hiver. En version humide, je me demande ce que donnent ces fards. Maintenant que je l’ai retrouvé, autant en profiter.
Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. Je serais comme toi, le rose ... Bof lol
    J'adore le gris , je fais la touche lumière avec du bleu pâle et 'aime, faudrait que j'essaie avec une autre couleur ... Merci pour l'idée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens gris et belu, je n'y aurais jamais pensé. Merci pour l'idée :)

      Supprimer
  2. Je suis fan de ton système de rangement mdrrrr

    Elle est sublime cette palette! Personnellement j'aime bien le rose par petites touches, donc elle est totalement dans mes couleurs ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, j'ai développé un système de rangement très efficace ;)

      Supprimer
  3. Les couleurs de cette palette sont très jolies

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, elle est très bien faite, parfaitement pensée.

      Supprimer