dimanche 4 mars 2012

Eclat Minute Blush de Clarins : le test de ces nouveaux blush fluides

Je suis une quiche en application de blush. Je ne devrais même pas vous le dire parce que d’une phrase, je viens de ruiner ma réputation de beauty goddess (ok, d’accord, on en avait parlé, je n’ai pas une telle réputation mais on est dimanche, je joue ma princesse). En tout cas, une chose est sûre, je suis nulle. J’étais nulle à mes débuts quand je commençais à m’intéresser au maquillage et que je tâtonnais et je suis toujours nulle aujourd’hui, même en étant une beauty addict et même après des années d’entraînement. Faut dire que j’ai des problèmes de symétrie (comme vous avez sûrement pu le constater sur mes photos de maquillage du regard où les deux yeux sont toujours plus ou moins différents) et puis aussi je vois pas le côté de mon visage, ça n’aide pas. Comment maquiller le haut des pommettes quand je ne vois même pas ce qui se passe là-bas. Comment vous faites vous d’ailleurs ?

Alors pendant longtemps, j’ai évité le problème, je n’en ai pas mis. Comme je rougis vite et pas mal, la plupart du temps, ça ne posait pas de problème. Mais était une grande adepte du fond de teint aussi, j’avais des jours où mon visage était tout plat. Un vrai masque de cire, sans couleur, sans relief. Même mes bonnes joues ne se voyaient plus. Et puis, j’ai trouvé un moyen de contourner mes difficultés : le blush liquide. Certes, certains jours, c’est encore la cata mais le plus souvent j’arrive à me faire monter le rose aux joues avec un résultat naturel. La poudre en revanche, j’ai encore du mal. Ca me fait d’ailleurs sourire quand des filles disent que le blush liquide est beaucoup plus difficile à maîtriser que le blush poudre parce que pour moi c’est le contraire. Attention, je ne dis pas que c’est moi qui ait raison. C’est juste une question d’habitude. Pour moi, la poudre n’a jamais marché et que ce soit en blush ou pour le teint, j’ai toujours bataillé pour ne pas que ça fasse des plaques/taches.

Donc forcément, je bénis le blush liquide que je trouve hyper facile à utiliser. Mais je comprends que quand on est habituée à utiliser des pinceaux, ce soit moins évident. Moi, j’ai toujours préféré les doigts pour me maquiller donc appliquer un blush fluide c’est presque naturel. Et, au fil des ans, l’anti blush que je suis a réuni une mini collection de blush fluides qui vient de s’agrandir de deux nouveautés : les Blush Eclat Minute de Clarins. Ces nouveaux blush liquides se présentent dans des packagings très chic ressemblant à ceux d’un gloss mais de la taille d’un rouge à lèvres. C’est pal mal d’ailleurs ces petits tubes, ils se glissent partout et sont plus faciles à transporter que le gros blush et son pinceau.

Contrairement aux autres blush fluides dotés d’un flacon pompe, il fonctionne aussi comme un gloss : quand tu tournes le bouchon et que tu le sors du tube, tu découvres un applicateur mousse. Bon point également. Le flacon pompe a toujours tendance à délivrer trop de matière. Alors où tu jettes (ce qui fait mal au cœur) ou tu appliques tout parce que c’est mal de gaspiller et à ce moment-là tu ressembles à Bozo le clown (j’ai pas mal ressemblé à Bozo). Là, c’est beaucoup plus facile de doser.

Tu as le choix ensuite sur la technique d’utilisation. Tu peux appliquer directement l’embout mousse sur la peau pour déposer la matière puis estomper au doigt. Pas forcément ma préférée car elle ne permet pas de doser au mieux. J’ai toujours tendance à en mettre trop. Je dépose plutôt la matière sur le dos de la main gauche avec l’embout puis je la travaille sur les joues au doigt petit à petit. Ca permet de mieux maîtriser et d’obtenir un résultat naturel ou un peu plus visible. Sinon, tu peux aussi utiliser une éponge ou un pinceau. Si tu veux un résultat plus intense, c’est même mieux. Ces Eclat Minute Blush n’ont pour l’instant été lancés qu’en trois teintes : il y a d’abord le Vitamin Pink, le Coral Tonic et le Brown Fizz.

(Swatch Eclat Minute Blush Vitamin Pink et Coral Tonic, en haut sans flash, en bas avec flash)

J’ai la chance d’avoir en ma possession le rose et le corail. A première vue, le rose a l’air assez intense et fait un peu peur mais il se fond assez bien et n’est pas aussi flashy qu’il y parait. Enfin, il peut être flashy aussi. Certes, le blush liquide permet d’avoir un fini naturel mais si tu veux de l’intensité, c’est jouable aussi. On a souvent tendance à croire que comme c’est liquide, ça se fond totalement et la couleur ne se voit plus. En fait, pour des joues de poupées russes, il suffit comme avec le blush poudre de superposer les couches et d’y aller plus mollo sur l’estompage. Si tu veux de la couleur, tu peux avoir de la couleur. En tout cas, au rose vitaminé, peut-être trop vitaminé pour la no blush que je suis (pas l’habitude), je préfère le corail, il est plus doux et me va mieux. Comme j’ai déjà les joues pas mal rose, le Vitamin Pink booste mes rougeurs j’ai l’impression. C’est clair que ça fait naturel mais j’aime pas.

(en version estompée, en haut avec flash, en bas sans flash)
En tout cas, au rose vitaminé, peut-être trop vitaminé pour la no blush que je suis (pas l’habitude), je préfère le corail, il est plus doux et me va mieux. Comme j’ai déjà les joues pas mal rose, le Vitamin Pink booste mes rougeurs j’ai l’impression. C’est clair que ça fait naturel mais j’aime pas. Le corail, qui est un orangé mais pas flashy et avec un chouïa de rose dedans (en tout cas selon mes yeux daltoniens), me va mieux au teint. D’ailleurs, j’arrive mieux à le fondre et à l’appliquer. Et parlons-en justement de cette application. Ca donne quoi ? Ben, j’ai trouvé ça assez facile et, comme toujours avec les blush fluides, très rapide. Ils sont faciles à fondre pour un résultat naturel. Mais bon, j’ai l’habitude, c’est peut-être aussi pour ça. Mais ce que j’aime par-dessus tout c’est qu’il y a un fini « no matière » une fois qu’il est sec, ce qui est parfait pour moi qui ai les joues sèches. Je n’ai pas cet effet figé avec la poudre qui me sort pas tous les pores de la peau que j’ai avec certains produits. A noter tout de même pour celles qui n’aiment pas, il a un fini légèrement irisé et dépose des micro-nacres sur la peau, mais ça reste discret. En tout cas, ces Eclat Minute Blush sont parfaits pour les nulles du fard à joues… ou les autres.
Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. ils sont très jolis, tu connais leur prix ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le prix, c'est du Clarins : 21,90 €. Pour 7ml.

      Supprimer
  2. Ils sont bien discret, ca a l'air parle pour une touche bonne mine :) kisss

    RépondreSupprimer
  3. Très sympa, a essayer...(je note dans mon carnet^^)

    RépondreSupprimer
  4. Ils ont vraiment l'air sympa, et j'ai le meme probleme de symétrie que toi, hihi le problème c'est que j'adore les blushes

    RépondreSupprimer
  5. Coucou,
    J'ai le même problème que toi rapport à l'application du blush poudre !!! Dur de faire l'impasse avec mon teint fantomatique !!! Le blush liquide, comme tu le dis si justement est dur à doser, mais ceux-là ont l'air super pratique et les teintes sont sympa. Juste une question, après une journée de dur labeur, leur tenue est bonne ???? Merci pour cet article. biz

    RépondreSupprimer
  6. Nora : oui, si tu estompes bien, ils font un petit effet bonne mine naturel mais tu peux aussi pousser le volume (ou plutôt la couleur), surtout avec le rose.

    Mamzelleisa : je n'ose imaginer la longueur du carnet ;)

    LamiaCleopatra : franchement, j'admire les filles qui se posent du blush limite les yeux fermés.

    Anonyme : pour la tenue, je dirais classique. Mais en ce moment, j'ai des journées de 12 h et quand je rentre chez moi je t'avoue que je n'ai plus beaucoup de maquillage sur le visage. Ni blush (qu'il soit poudre ou mousse), ni fond de teint. m'enfin, j'ai un tic quand l'inspiration ne vient pas, je me triture beaucoup le visage et comme je n'ai pas le temps de me remaquiller pendant la journée, je rentre chez moi défaite. Mais pour moi, il a autant de tenue qu'un blush poudre. Je pense que ça va dépendre de peaux aussi.

    RépondreSupprimer
  7. Ce genre de blush a plutôt une texture plus épaisse que par exemple le high beam qui doit être plus difficile à manier je pense !

    RépondreSupprimer